Pour aller plus loin...

La VAE dans l’entreprise

Un gain pour le salarié et l’employeur

Valider ses acquis est une démarche individuelle qui peut être menée par un salarié qui a décidé de faire reconnaître ses compétences.

Mais cette démarche peut être aussi collective, à l’initiative d’un employeur. Par exemple, une société de recrutement et de placement des assistants de vie au domicile peut proposer à ses agents une VAE pour l’obtention du diplôme d’Assistant Éducatif et Social.

Contrairement ce que l’on pense, en France, de nombreux salariés de certains secteurs occupent des postes pour lesquels ils n’ont pas été au préalable formés. Ils apprennent « sur le tas« , par la pratique, et complètent leur expertise par des formations continues.

Il est donc de l’intérêt de l’entreprise de sensibiliser ses salariés par rapport à la VAE en permettant la mise en place de parcours collectifs.

Salarié et employeur en tirent des bénéfices non négligeables.

Pour le salarié : l’obtention d’une certification est un gage de sécurité de son emploi mais aussi une valorisation personnelle qui renforce son employabilité.

Pour l’employeur : cela permet non seulement de professionnaliser ses salariés mais aussi de fidéliser leur relation tout en réduisant les dépenses de formation.

Un entretien professionnel est instauré avec la loi du 5 mars 2014. Cet entretien qui est organisé, en moyenne deux fois par an, permet de faire le point sur les perspectives d’évolution du salarié, ses besoins en termes de qualification.

C’est donc le moment idéal pour l’employeur de proposer la VAE à ses salariés.

Laisser un commentaire