Site icon

DEVENIR ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) À DOMICILE : Les aides financières

Pour une question de commodité vous avez préféré exercer à votre domicile.

Malheureusement, vous ne disposez pas (ou plus) de tout le matériel de puériculture nécessaire.

Saviez-vous qu’en France, il existe des organismes dédiés à votre activité et en mesure de vous verser une aide financière, remboursable ou non, pour vos projets d’achats ?

Voyons cela ensemble !

La Prime d’Installation (non remboursable)

Après avoir effectué votre formation initiale de 60 heures et deux mois de travail en qualité d’assistant(e) maternel(le) (même chez des particuliers ou dans une structure autre que la vôtre, puisque vous n’aurez pas forcément le matériel immédiatement chez vous), la CAF vous versera une prime de 300 € à 600 €. Le montant étant progressif si vous vivez dans une zone reculée et disposant de très peu de structures d’accueil. Si vous êtes en agglomération, attendez-vous à vous voir attribuer 300 €. Ce qui, en soit, est une très belle somme. Mais pour cela, n’oubliez pas d’en faire la demande.

À cet effet, vous devrez néanmoins attester sur l’honneur que cet argent sera uniquement utilisé dans le but d’améliorer la qualité de votre accueil et de l’encadrement des enfants qui vous seront confiés.

Cependant en contrepartie vous devrez :

  • Vous engager à exercer votre métier d’assistant(e) maternel(le) pour une durée minimum de trois ans,
  • Être agréé(e) pour la première fois de votre vie et ne jamais avoir perçu cette prime ailleurs en France,
  • Faire votre demande de Prime d’Installation dans un délai maximum d’un an après votre 1er agrément,
  • Présenter deux bulletins de salaire au titre d’Assistant(e) Maternel(le) (voir plus haut),
  • Respecter le tarif horaire maximum de 5 SMIC par jour (art. D.531 10 du Code de la Sécurité Sociale),
  • Donner votre accord pour figurer sur le site de la CAF dédié à l’inscription des Assistant(e)s Maternel(le)s,
  • Signer la Charte des Engagement Réciproques, que l’organisme vous fournira.

 

De plus, il est bon de savoir que la Prime est cumulable avec le Prêt de l’Amélioration de l’Habitat des Assistant(e)s Maternel(le)s, mais en cas de crédits insuffisants dans votre département, des conditions de priorité peuvent être établies.

Prêt de l’Amélioration de l’Habitat des Assistantes Maternelles (à rembourser)

Depuis 2010, les assistant(e)s Maternel(le)s de France disposent du droit d’accès à une demande de prêt dans le cadre de l’amélioration de leur habitat, dans le cas où leur activité est exercée au domicile.

Vous pouvez en faire la demande dès l’obtention de votre agrément, même pendant votre formation.

Pour un montant allant de 1.000 € à 10.000 € (dans la limite de 80% du montant total des travaux envisagés), remboursable sur 10 ans, à taux zéro et sans condition de ressources (Article L.542-9 du Code de la Sécurité Sociale).

Faire la demande de ce dernier vous engage à fournir auprès de la CAF des devis détaillés si vous passez par une entreprise ou bien un devis concernant les matériaux, dans le cas où vous effectuez vous-même les transformations au sein de votre habitation. De plus, une autorisation du Service Urbanisme de votre mairie sera à fournir, si vos travaux entrent dans ce cas de figure.

Les travaux uniquement concernés sont :

  • L’amélioration de l’accueil,
  • La sécurité physique et sanitaire des enfants,
  • Faciliter l’obtention, l’extension ou le renouvellement de l’agrément (agrandissement de l’habitat).

Versement et remboursement

Une fois votre dossier accepté et le montant accordé, un premier paiement, correspondant à la moitié de la somme prêtée, vous sera versé sur présentation d’un devis.

La seconde moitié ne vous sera remise que sur présentation des factures justifiant les travaux et ce dans un délai d’un mois suivant son édition.

Vous devrez ensuite veiller au remboursement intégral de votre emprunt, six mois après le premier versement, sur une durée maximale de 120 mois.

Il vous sera tout de même possible de rembourser l’intégralité de votre dette avant la fin des échéances si vos revenus vous en offrent la possibilité.

L’IRCEM (non remboursable)

Selon votre situation, vos difficultés, et l’aide sollicitée, vous pouvez faire appel à l’IRCEM tous les 1, 2 ou 5 ans. Les aides sont octroyées sous condition de ressources.

Dans votre cas, vous devez demander un dossier « d’Aide à la Prise de Fonctions » dans les 12 mois maximums suivant votre agrément (ou renouvellement). Vous devez être en mesure de justifier de 3 mois complets en qualité d’assistant(e) Maternel(le).

Plus de renseignements ici : www.ircem.com.

Nous avons donc fait le tour des aides qui concernent les assistant(e)s Maternel(le)s. La CAF propose d’autres prêts aux particuliers, n’hésitez pas à vous renseigner si les solutions proposées ci-dessus ne vous conviennent pas.

Nous vous suggérons de bien réfléchir à vos envies, vos besoins et de démarrer avec ce que vous avez déjà votre disposition et celle des enfants afin de mieux cerner vos priorités.

Si vous rencontrez des problèmes dans le remboursement de vos échéances, rendez-vous directement auprès de votre CAF afin d’expliquer votre situation, de fournir des justificatifs si vous le pouvez (rupture de contrat…).

Sachez que le dialogue, calme et honnête, est la clé pour vous aider à trouver des solutions.

Quitter la version mobile