Conseils

ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) À DOMICILE : Comment obtenir son agrément

Votre choix est fait, vous souhaitez devenir assistant(e) maternel(le) à domicile. Vous avez fait une formation, vous adorez les enfants et pour des questions pratiques le travail à domicile vous facilitera la vie. C’est aussi l’opportunité de créer votre propre emploi !

Mais quelles sont les conditions pour obtenir le précieux sésame vous permettant de vous lancer dans la garde d’enfants ?

Le lieu d’accueil

L’accueil se fera chez vous, à votre domicile. Vous avez la possibilité d’utiliser une seconde habitation dédiée à cette activité, mais il faut impérativement que vous en soyez locataire ou propriétaire. La PMI (Protection Maternelle et Infantile), viendra tout d’abord visiter les lieux lors de l’étude de votre candidature. Elle établira son évaluation en fonction de cinq points obligatoires :

  • La surface,
  • La propreté,
  • L’accessibilité,
  • Le confort et les équipements,
  • Son organisation.

Le logement devra nécessairement être assuré et équipé de systèmes de sécurité : alarme incendie, téléphone en fonctionnement (à côté duquel seront notés les numéros des parents, des urgences, du centre antipoison…) ainsi qu’être pourvu d’une trousse de premiers secours récente.

Si l’hygiène et le confort sont les premiers points les plus observés et rapidement rédhibitoires au moindre manquement, l’aspect visuel des locaux, lui, sera également étudié à la loupe. Si ces derniers comportent des papiers peints déchirés (susceptibles d’être arrachés ou ingérées par les tous petits), que les peintures sont vieilles (risque d’exposition au plomb), que les moquettes se trouvent dans un état douteux (moisissures possibles et présence d’acariens) et les parquets abîmés (risque d’échardes)… cela sera un motif assuré de refus. Par ailleurs, tout logement datant d’avant 1949 devra faire l’objet d’un certificat d’absence de plomb, d’amiante, être aux normes électriques et de gaz et faire l’objet d’une mise en conformité.

Il sera très appréciable que votre logement réponde aux normes PMR (Personnes à Mobilité Réduite) si vous voulez gagner quelques points lors de la visite. Ce dernier devra disposer d’au moins une chambre et des sanitaires en état de fonctionnement, parfaitement entretenus. Aucune installation dangereuse (même provisoire) ne sera tolérée : par exemple, si vous possédez un jardin, vous devrez vous assurer que vos outils soient rangés dans un local à cet effet réservé et inaccessible aux enfants. Si les lieux disposent d’escaliers, une barrière de sécurité devra être posée en haut ET en bas de ces derniers. Les sources de chaleur (radiateurs, cheminées, chauffe-eau) devront être protégées, tout comme les installations électriques. Les portes et fenêtres doivent impérativement être équipés de bloqueurs.

Si vous avez des animaux, il serait préférable d’avoir un lieu bien à eux pour les isoler durant les heures de garde. Sachez par ailleurs que la présence d’un animal de catégorie 1 ou 2 entraîne un refus immédiat de votre dossier.

Votre dossier personnel

157709890881554.jpg

En tant que futur(e) assistant(e) maternel(le) votre candidature devra démontrer que vous parlez un français impeccable. La maîtrise de la lecture et de l’écriture est également un facteur d’importance afin d’assurer la PMI de vos capacités de communication et de compréhension. La deuxième chose inévitable sera de disposer d’un certificat médical attestant de votre validité pour accueillir les enfants dans les meilleures conditions possibles. Il vous faut savoir également que si vous ne vivez pas seul(e) (en concubinage, mariage, vie maritale, avec vos propres enfants…), chaque personne qui partage votre toit devra obligatoirement disposer d’un casier judiciaire vierge, il en va de même pour vous. Sans cela, la PMI rejettera votre dossier sans possibilité d’y donner suite.

Si l’agrément vous est refusé (ou partiellement)

Vous serez notifié(e) de cette décision par courrier. Vous pouvez alors demander un réexamen de votre dossier auprès du Président de votre Conseil Départemental. Une nouvelle enquête sera programmée, avec la possibilité de revenir sur ce refus dans l’éventualité où vous auriez fait le nécessaire pour rectifier les points qui vous étaient reprochés.

Si l’agrément vous est accordé

Comme en cas de refus, vous serez informé(e) dans les jours qui suivent de la décision de la PMI. Vous serez alors inscrite par votre Conseil Départemental en tant qu’assistant(e) maternel(le) agréé(e) auprès de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) et des RAM (Relais d’Assistantes Maternelles) de votre département. Dans les semaines suivantes vous serez soumis(e) à une formation de soixante heures vous permettant de commencer votre activité dans les meilleures conditions possibles.

Sachez que tout au long de votre activité vous serez accompagné(e) par des professionnels présents dans le but de vous épauler : un/une auxiliaire de puériculture, une ou un éducateur de jeunes enfants ainsi qu’un(e) assistant(e) social(e). Vous ne serez jamais seul(e). Grâce à votre RAM, vous serez mis(e) en contact avec des parents ayant besoin de vous confier leurs enfants. Les choses se feront naturellement !

Laisser un commentaire