Actualités

Arnaque au CPF : protégez vos droits !

Le Compte Personnel de Formation permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à son départ en retraite, d’acquérir des droits à la formation tout au long de son parcours professionnel. Grâce à ce dispositif, votre employabilité et vos facultés d’adaptation au marché du travail sont garanties. Voyez cela comme la sécurisation du parcours professionnel.

Depuis quelques temps, une vague d’arnaques au CPF est recensée à travers le pays. Ces faits sont graves, car ils privent des milliers de personnes de leurs droits à la formation en volant littéralement les fonds qu’ils auront cumulés depuis plusieurs années.

Il existe pour cela plusieurs modes opératoires, que nous souhaitons vous expliquer ici afin d’optimiser vos chances d’éviter d’en être victime. Mais avant cela, notez bien que le seul et unique site pour gérer votre CPF est moncompteformation.gouv.fr et qu’il vous permet d’accéder aux informations qui vous concernent personnellement. Les identifiants de connexion sont strictement confidentiels et ne doivent en aucun cas être communiqués. Aucun professionnel, aucun organisme n’est autorisé à vous les demander. Plus d’informations ici.

Modes opératoires

Courriels : très récemment, vous avez certainement dû recevoir des mails pour vous proposer des formations professionnelles qualifiantes. Généralement, les informations proposées restent évasives, ou ne concernent que des intitulés vagues tels que « Boostez vos connaissances en anglais ». Pour vous inviter à en savoir plus et connaître votre éligibilité à leur programme de « formation », l’organisme, qui à première vue vous semble fiable, va vous demander de lui fournir des données sensibles telles que vos coordonnées et votre numéro de sécurité sociale. En aucun cas, vous ne devez répondre ou cliquer sur les liens contenus dans cet e-mail. Bloquez son expéditeur. Si c’est un contact qui vous est familier, ne répondez pas. Son adresse mail a probablement été piratée. Signalez ce courriel et son contenu ici.

SMS : le procédé est sensiblement le même. Ils contiennent généralement des liens vers des pages vous demandant vos informations personnelles pour « vérifier votre éligibilité » une fois encore. Certains vont plus loin en vous proposant un remboursement de la part du CPF. N’ouvrez rien et placez ce numéro en liste noire avant de supprimer le message.

Vous pouvez vous prémunir des appels et SMS commerciaux en vous inscrivant sur cette plateforme mise en place par le gouvernement.

Les réseaux sociaux : depuis peu, certains « influenceurs » vous vendent des formations non nominatives et tentent de vous appâter avec un cadeau de fin de « formation » comme des tablettes ou des smartphones. Balayez ces publicités d’un revers. Aucun centre de formation un minimum sérieux n’offre de cadeau pour vous remercier d’avoir fait appel à eux. Et aucun centre de formation un minimum sérieux ne passe par des influenceurs. Ça n’existe pas. Ne consultez en aucun cas les sites qu’ils vont vous proposer.

En résumé

Adoptez des réflexes de protection. Des automatismes.

  • Ne communiquez JAMAIS vos données personnelles et/ou professionnelles :
  • Numéro de sécurité sociale,
  • E-mail,
  • Identifiants de connexion,
  • Date et lieu de naissance…

    Aucun professionnel, aucun centre d’appel, aucun organisme de formation n’est autorisé à obtenir de vous ces informations. Nous allons simplifier l’idée : Un organisme vous appelle pour vous parler d’une formation d’éducatrice de jeunes enfants. Pour vérifier votre éligibilité ou encore votre solvabilité, il vous demande votre code de carte bancaire. Allez-vous lui donner ? Non ! C’est évident. C’est exactement la même chose pour les données citées plus haut. Vous avez le devoir de les protéger.

  • Créez vous-même votre compte professionnel sur le site officiel. Personne n’est habilité à le faire si ce n’est vous. Vous pouvez demander de l’aide à un conseiller par mail ou par téléphone via ce lien. Un agent vous expliquera la démarche à suivre. Il ne vous demandera aucune information personnelle. Lorsque vous créerez ce compte, optez pour un mot de passe très difficile. Evitez les prénoms de vos proches, votre date de naissance, etc. Pour vous assurer d’être sur le bon site, vérifier que son adresse commence bien par « https://www… ». Le HTTPS est extension sécurisée vous garantissant que les données transmises au site resteront confidentielles.
  • Ne cliquez sur aucun lien, mail ou SMS vous invitant à tester votre éligibilité ou souhaitant recevoir des informations complémentaires.
  • Un centre de formation sérieux est un centre de formation labellisé, ayant pignon sur rue ou vous pouvez vous rendre afin de vérifier par vous-même l’activité menée dans les lieux, consulter leur documentation et recueillir des informations. En toute sécurité. N’hésitez pas à faire vos recherches. Cependant, ne vous contentez pas de jeter un coup d’œil au site Internet du centre qui vous intéresse, ni sur ses réseaux. Menez votre enquête. Vérifiez que l’organisme est référencé Datadock. En effet, la plateforme Datadock établi la liste des établissements qui répondent aux critères exigés par la loi française. Vous pouvez effectuer cette recherche ici.

Pour en savoir plus sur le CPF, vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante : contact@institutdiademe.com ou par téléphone au 09 86 15 84 11.

Laisser un commentaire